En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Salons

Denis Diderot
Denis Diderot

Recueil de critiques d'art de Denis Diderot (1759-1781).

Paraissant tous les deux ans dans la Correspondance littéraire, les Salons permettent à Diderot d'instaurer un nouveau genre littéraire et de faire son apprentissage de journaliste d'art.

Au fil des Salons s'accumulent des comptes rendus techniques toujours plus poussés : l'auteur élabore sa propre esthétique picturale, qu'il précisera dans Essais sur la peinture (1765) et Pensées détachées sur la peinture (1781). Ses idées prennent forme : Diderot cherche à définir le rôle de la vérité et de l'émotion dans l'art. À la demande de Grimm, il s'attache à critiquer les œuvres d'art présentées aux expositions organisées tous les deux ans au Louvre par l'Académie royale de peinture et de sculpture de 1759 à 1771 et en 1775 et 1781. Rassemblant neuf critiques dont la forme s'inspire des livrets présentés lors des expositions, l'œuvre est en réalité une confrontation de l'art littéraire avec l'art pictural.

Pour Diderot, la peinture qu'il analyse a tendance à se poétiser alors que son œuvre littéraire tend à se picturaliser. Il ne cesse d'ailleurs de prouver la supériorité de l'écriture sur la peinture. Riche par sa structure (essai, lettres, dialogues, discours), ce recueil dévoile la sensibilité de son auteur à la peinture de son temps dans un style plein de vivacité et parfois familier. Publiées à titre posthume, ces critiques furent rassemblées pour la première fois en 1857 par la Revue de Paris.