En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Salammbô

Gustave Flaubert, Salammbô
Gustave Flaubert, Salammbô

Roman épique de Gustave Flaubert (1862).

Résumé

Un épisode de l'histoire de Carthage (la guerre des mercenaires) rapporté par Polybe inspira à Flaubert la vision de tout un monde antique.

L'un des chefs mercenaires, le Libyen Mâtho, s'éprend de la fille d'Hamilcar, Salammbô, prêtresse de Tanit. Cet amour sacrilège donne à Mâtho l'audace de pénétrer nuitamment dans les appartements de Salammbô, après avoir volé le voile sacré de la déesse, auquel semble attachée la fortune de la cité. Salammbô se rend alors au camp ennemi, où elle passe la nuit avec Mâtho et récupère le voile ; les armes tournent en faveur des Carthaginois. Mâtho est torturé à mort et Salammbô meurt à son tour, bouleversée par le supplice de celui qui l'a aimée au point de lui rendre le voile.

Fondé sur une érudition contestable, ce roman de passion et de mort est la somptueuse réalisation des fantasmes orientaux de Flaubert.

Citation

« C'était à Mégara, faubourg de Carthage, dans les jardins d'Hamilcar.»

(Chapitre I, première phrase du roman).