En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

les Rayons et les Ombres

Théodore Géricault, seconde esquisse pour le Radeau de la « Méduse »
Théodore Géricault, seconde esquisse pour le Radeau de la « Méduse »

Recueil de poésies lyriques de Victor Hugo (1840), qui contient notamment la « Tristesse d'Olympio » et « Oceano Nox ».

Oh ! combien de marins, combien de capitaines
Qui sont partis joyeux pour des courses lointaines,
Dans ce morne horizon se sont évanouis !

(Oceano nox, XLII).