En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Pro Milone

Plaidoyer de Cicéron (52 av. J.–C.)

En janvier 52, le tribun Clodius est assassiné sur la voie Appienne au cours d'une rixe entre ses esclaves et ceux de T. Annius Milon, proche de Cicéron. Ses partisans exposent son corps sur le Forum, sèment la terreur dans Rome, incendient la Curie. Pompée fait passer en jugement Milon, qui, condamné, choisira l'exil à Marseille. Alors que l'accusation lui a opposé la thèse de la préméditation, Cicéron a plaidé la légitime défense. Mais intimidé par le déploiement de troupes sur le Forum et tourmenté par l'atmosphère de guerre civile qui règne dans la capitale, Cicéron cède à la panique et bâcle l'argumentation de la défense. Le Pro Milone est en fait un discours recomposé après coup. Il reste néanmoins un modèle absolu de plaidoyer par l'architecture irréprochable sur laquelle il repose, qui met en œuvre toutes les ressources de l'éloquence.