En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

les Principes mathématiques de la philosophie naturelle

en latin Philosophiæ Naturalis Principia Mathematica

Traité scientifique d'Isaac Newton (1687).

Les Principia, traversés par un souci d'organisation déductive considérable, réalise la synthèse des travaux engagés depuis le début du xviie s. par Galilée. L'introduction de la loi de la gravitation universelle suivant laquelle tous les corps s'attirent avec une force proportionnelle au produit de leur masse et inversement au carré de la distance qui les sépare soumet à une même loi les phénomènes célestes (mouvement des planètes et des comètes) et terrestres (chute des corps, mouvement des marées, figure de la terre). Newton unifie la physique ; les mêmes principes s'appliquent désormais à la terre comme au ciel. L'ouvrage est divisé en trois parties ou livres. Le premier développe d'un point de vue qui se veut strictement mathématique l'ensemble des questions se rapportant à la science du mouvement indépendamment de la résistance exercée par les milieux ; cette étude est abordée dans le deuxième livre et aboutit, entre autres, à la critique des tourbillons de Descartes. L'ensemble des résultats des premier et deuxième livre est ensuite repris et utilisé dans le troisième pour résoudre les problèmes astronomiques et physiques.