En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Portrait d'un vieillard et d'un jeune garçon

Domenico Ghirlandaio, Portrait d'un vieillard et de son petit-fils
Domenico Ghirlandaio, Portrait d'un vieillard et de son petit-fils

Peinture de Domenico Ghirlandaio (v. 1480). Louvre, Paris.

La pénétration du naturalisme flamand dans le milieu florentin de la fin du xve s. est avérée, notamment par quelques portraits qui obéissent à la formule nordique du buste et du visage de trois quarts. Contemporain de Botticelli – dont le Portrait de jeune homme à la médaille (1466) traduit un lien de parenté encore difficile à préciser entre la figure principale et la médaille de Cosme de Médicis –, Domenico Ghirlandaio affirme nettement dans ce tableau le rapport affectif et filial entre les deux personnages, peints avec minutie.

Leurs visages, l'un de trois quarts et restitué avec tous les signes du vieillissement, l'autre de profil et d'une délicate candeur, semblent se rapprocher sous l'intense et tendre attraction des regards. Dans le fond, le mur ouvert sur un paysage radieux, symbole d'une nature toujours renaissante, complète le double symbolisme du tableau : image de l'inexorable fuite du temps, il marque également la reconnaissance, à l'âge moderne, de la sphère privée des sentiments familiaux.