En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Peter Grimes

Benjamin Britten
Benjamin Britten

Opéra en un prologue et trois actes de Benjamin Britten, livret de Montagu Slater, d'après  un poème de George Crabbe (7 juin 1945, Théâtre de Sadler's Wells, à Londres).

Peter Grimes (op. 33) résulte d'une commande du chef d'orchestre Serge Koussevitsky, que Britten rencontra en janvier 1942 à Boston. Il s'agit du premier véritable opéra du compositeur, qui avait déjà composé une opérette, Paul Bunyan.

Britten connaissait le poème épistolaire de George Crabbe, originaire d'Aldeburgh, et où Britten devait fonder un festival célèbre. La principale tâche du librettiste fut de transformer le héros qui donne son nom au poème, meurtrier sadique et ivrogne, en héros solitaire inadapté à la vie en société.

Après la mort de son apprenti, qui n'a pas été élucidée, le pêcheur Peter Grimes doit travailler seul. Ellen Orford, qui s'est liée d'amitié avec Grimes, le supplie en vain de quitter le Bourg avec elle.

L'apothicaire Ned Keene apprend à Grimes, dont l'ambition est de gagner suffisamment de sa pêche pour acheter une belle maison et épouser Ellen, qu'il lui a trouvé un nouvel apprenti.

Ellen découvre que Grimes a battu son nouvel apprenti. Les villageois décident d'aller demander des comptes à Grimes.

Les entendant arriver, Grimes quitte rapidement sa cabane en direction de la falaise. Dans sa précipitation, le garçon tombe et se tue.

Ellen a découvert, ramené par la marée sur la plage, un pull-over qu'elle avait offert au garçon. Hobson organise une chasse à l'homme avec les villageois.

Balstrode convainc Grimes de partir en mer et de se saborder. Peu après, le coroner Swallow affirme qu'il a vu un bateau couler au large.

L'opéra devait être créé au cours de l'été 1944 au festival de Berkshire (Massachusetts), mais il n'était pas achevé. Il fut finalement créé au Sadler's Wells par la troupe de ce théâtre que dirigeait la soprano Joan Cross. Bien qu'elle ait eut du mal à faire accepter cette œuvre par la troupe, le succès fut immédiat, et Billy Budd reste l'un des opéras les plus joués de Britten. Il contient déjà les différents thèmes qui devaient innerver toute l'œuvre du compositeur : l'enfance (thème central du Tour d'écrou en 1954), l'intolérance de la société à l'égard de certains de ses membres (comme dans Billy Budd en 1951). De plus cette communauté de pêcheurs, refermée sur elle-même, presque sans contact avec l'extérieur, donne à l'opéra un caractère de huis-clos, malgré son ouverture sur l'immensité maritime ; et ceci le rapproche encore plus de Billy Budd.