En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

le Paysan parvenu

ou les Mémoires de M.…

Marivaux, le Paysan parvenu
Marivaux, le Paysan parvenu

Roman inachevé de Marivaux (1735).

Jacob, paysan champenois devenu M. de la Vallée, raconte les premières étapes d'une ascension sociale parisienne due au hasard et à sa bonne mine.

Plus bref et plus dense que la Vie de Marianne, le Paysan parvenu est peut-être le meilleur roman de Marivaux.

Le procédé des pseudo-mémoires offre au narrateur une distance critique et ironique à l'égard de son apprentissage d'une société hypocrite, jouisseuse, décrite avec réalisme au fil de rencontres et d'événements fortuits. L'indétermination morale du héros, « parvenu » presque malgré lui, se reflète dans l'inachèvement du roman lui-même, qui fut pourvu en 1756 d'une fin apocryphe.