En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

les Pardaillan

Romans de Michel Zévaco (1902-1926).

La série des Pardaillan comporte une dizaine de romans fourmillant de péripéties et de personnages plongés dans les soubresauts de l'histoire en train de se faire : ce cycle d'aventures s'ouvre en 1553, sous le règne d'Henri II, et se clôt en 1614, sous celui de Marie de Médicis. Marqué par le malheur – il a perdu ses deux épouses successives –, le chevalier de Pardaillan ne vit que pour se venger de ses ennemis. Il met ainsi son épée au service des rois de France, déjouant les complots et soutenant la couronne. Sa plus dangereuse adversaire est une descendante de Lucrèce Borgia, la princesse Fausta, qui s'est mise en tête de devenir reine de France. Dans le dernier épisode de la série, Pardaillan disparaît avec son ennemie jurée dans une explosion, sans que l'on sache s'il a réellement péri.

De ces romans historiques, publiés en feuilleton dans la presse populaire, Jean-Paul Sartre a dit l'essentiel dans les Mots : « Je suivais tous les jours dans le Matin le feuilleton de Michel Zévaco : cet auteur, dans lequel je discernais l'influence de Hugo, avait inventé le roman de cape et d'épée républicain. »