En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Par-delà bien et mal

Œuvre de Nietzsche (1886).

Le livre est situé par-delà les dualismes et les antinomies. Une fois encore, il s'agit de la critique du monde moderne : objectivité, sens historique, esprit scientifique, altruisme. Trois points font l'objet de la démarche : 1° l'énonciation des « principes » de la philosophie ; 2° la dénonciation des préjugés ; 3° la réénonciation de nouvelles règles propres à une recherche éthique et scientifique. La seule vertu reconnue étant la probité, Nietzsche propose une nouvelle universalité qui concerne le nombre et la durée des hommes. La question « qui sommes-nous ? » demeure. Au philosophe une tâche s'impose : « Toujours davantage le philosophe me paraît, étant l'homme nécessaire de demain et d'après-demain, de tout temps s'être trouvé et devoir se trouver en contradiction avec le présent d'aujourd'hui. »