En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Nouvelles africaines

Doris Lessing
Doris Lessing

Recueil de nouvelles de Doris Lessing (1951).

Ce recueil comporte treize récits. Le premier, « le Vieux Chef Maslanga », donne le ton. Il met en scène une jeune enfant blanche en quête du vieux chef mythique. Elle finit par le trouver dans son village. Plus tard, elle le revoit dans la propriété de son père : ce dernier s'est approprié les chèvres du village de Maslanga, qui ont dévasté ses plantations. Le vieux chef se plaint, rappelant que cette terre ancestrale est la sienne. Le Blanc se plaint à la police. Peu de temps après, le vieux chef et les siens sont déplacés à trois cents kilomètres à l'est.

Incompréhension, peur de l'autre, schizophrénie des « petits Blancs » de Rhodésie ou d'Afrique du Sud, effrayés à l'idée de se retrouver dans la même situation que les Noirs, forment la trame commune à ces textes. Les bons sentiments, eux-mêmes, se révèlent lourds d'ambiguïtés, comme ceux de Jane et de Willie, dans « le Petit Tempi ». Ces colons blancs ont pris sous leur protection un « négrillon ». Incapables d'assumer jusqu'au bout leur amour pour l'enfant, ils en font un être égaré entre le modèle blanc et ses racines. Au rythme des nouvelles qui se succèdent (« Le soleil se lève sur le veld », « l'Arrivée des De Welt à Kloog Grange », « l'Eldorado », « la Fourmilière »), Doris Lessing montre au microscope une société coloniale sûre de son bon droit et déjà ébranlée par les turbulences de l'évolution politique et sociale. Sous le vernis éphémère de la présence blanche, la permanence de l'Afrique brille comme un soleil noir.