En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Notes de chevet

Recueil de Sei Shonagon (vers 1000).

Ce recueil est le journal intime de Sei Shonagon, dame d'honneur de la cour de l'impératrice Fujiwara Sadako, à Kyoto. Les écrits qu'il renferme n'étaient pas destinés à la publication : Sei Shonagon y consignait, le soir, dans sa chambre, ses impressions et réflexions de la journée, les choses vues et les anecdotes de la cour. Nul ordre, ni chronologie ni lien. Dans ces cent soixante-deux notes jetées sur le papier au hasard de l'inspiration, la dame d'honneur parle à peu près de tout : elle énumère les astres, les fleurs, les animaux ; elle brosse des tableaux de la campagne ou de l'océan ; elle peint les courtisans, la beauté des femmes, le cortège impérial, les cérémonies ; elle critique les jaloux, les prétentieux, les autoritaires, les ridicules…

Ce faisant, l'auteur révèle non seulement ses talents de poète et d'écrivain, mais surtout inaugure un nouveau genre littéraire, le zuihitsu (« au fil de la plume »). Cette illustration vivante du Japon sous les Fujiwara, d'une écriture raffinée et subtile, a fait de son auteur l'un des écrivains féminins les plus illustres de son pays.