En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Nocturne en noir et or, la fusée qui retombe

Tableau de James Abbott McNeill Whistler (1875). Huile sur bois, 60,3 x 46,6 cm. The Detroit Institute of Arts, Detroit.

Représentation d'un feu d'artifice dans un lieu plutôt mal fréquenté de Londres – Cremorne Gardens –, cette peinture fut à l'origine d'un procès entre son auteur et le critique John Ruskin. Celui-ci accusait Whistler d'exposer et de vendre fort cher un « pot de peinture jeté à la face du public ». Habile rhétoricien, le peintre sut se concilier les juges en démontrant que la valeur d'une œuvre d'art ne dépend pas du temps passé à son exécution mais de l'apprentissage et du talent de son créateur.