En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

le Neveu de Rameau

Denis Diderot, le Neveu de Rameau
Denis Diderot, le Neveu de Rameau

« Satire » de Diderot.

C'est un dialogue au café de la Régence, où « Moi », philosophe en qui s'incarne le personnage social de l'auteur et la sérénité du rationaliste, affronte « Lui », un parasite cynique et bohème, neveu du compositeur J.-F. Rameau. D'un côté les idées, de l'autre la vie, la contingence ; sur le tapis, les problèmes du temps : la place de l'homme de génie, le statut et la morale de l'écrivain dans un monde frelaté, l'éducation, la « querelle des bouffons ». Discussion interrompue par les pantomimes du neveu et les commentaires rétrospectifs du philosophe, narrateur de l'ensemble. Entre Moi et Lui, positions extrêmes et pourtant dialectiques, le texte construit un espace où se trouve, quelque part, la voix propre de Diderot ; il invite aussi le lecteur à se situer dans cet écart pour dialoguer à son tour avec cette œuvre essentiellement « ouverte ». Conçu entre 1762 et 1774 environ, traduit en allemand par Goethe en 1805, retraduit en français en 1821 par Brière, le Neveu de Rameau ne fut véritablement connu qu'en 1891, grâce à la découverte du manuscrit original par le bibliothécaire Georges Monval.