En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

le Moulin de Wijk

Tableau de Jacob Van Ruisdael (début des années 1660). Huile sur toile, 83 x 101 cm. Rijksmuseum, Amsterdam.

Ruisdael a représenté la rive droite du Rhin, avec au fond la ville de Wijkbij Duurstede. Si le point de départ est une vision naturaliste, le peintre donne à son sujet – l'inquiétante silhouette d'un moulin à vent – une dimension grandiose, voire tragique. La luminosité des nuages illustre parfaitement ce que le peintre et écrivain français Eugène Fromentin a décrit dans son étude sur la peinture flamande et hollandaise comme un jeu « musical ». L'influence de ce type de paysage hollandais sera considérable chez certains romantiques et chez les peintres de l'école de Barbizon.