En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Molloy

Roman de Samuel Beckett (1951) écrit en français.

Deux monologues intérieurs composent le roman. Tout d'abord, un certain Molloy, qui dit écrire pour faire ses adieux et « finir de mourir », raconte par bribes son errance et une lente dégradation physique qui l'a confiné dans un seul lieu, la chambre de sa mère.

Le narrateur du second monologue intérieur est un détective chargé d'aller à la recherche de Molloy ; il doit rentrer chez lui après des tribulations dérisoires.

Citation

« Être vraiment enfin dans l'impossibilité de bouger, ça doit être quelque chose ! J'ai l'esprit qui fond quand j'y pense. Et avec ça une aphasie complète ! Et peut-être une surdité totale ! Et qui sait une paralysie de la rétine ! Et très probablement la perte de la mémoire ! Et juste assez de cerveau resté intact pour pouvoir jubiler ! »

(Moran)