En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Mercure et la Renommée

Deux groupes sculptés d'Antoine Coysevox (1701-1702). Marbre, plus de 3 m de haut. Louvre, Paris.

En 1699, Louis XIV commande à Antoine Coysevox deux groupes sculptés, destinés à orner l'abreuvoir situé dans les admirables jardins du château royal de Marly. Il s'agit de célébrer la Paix de Ryswick (1697) et les deux groupes vont proclamer la gloire militaire du Grand Roi : Mercure n'est-il pas le divin messager des dieux ? Quant à la Renommée, elle ne peut que faire écho à Mercure. Taillés chacun dans un énorme bloc de marbre, ces groupes concluaient en quelque sorte la noble perspective des jardins et des douze pavillons situés de part et d'autre du château central. Stylistiquement, Coysevox affirme sa volonté d'unir classicisme et baroque, l'élan des chevaux et la dynamique des personnages étant assujettis à une évidente volonté d'équilibre. Mercure et la Renommée quittèrent Marly en 1719 pour l'entrée du jardin des Tuileries sur la place Louis-XV, future place de la Concorde. Ils furent ensuite remplacés par des copies, et les originaux furent mis à l'abri au Louvre en 1984. Depuis 1993, ils y sont exposés dans la cour Marly.