En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

le Marteau sans maître

Recueil de poèmes de René Char (1934).

Sur ces poèmes, P. Boulez a composé trois mélodies (l'Artisanat furieux, Bourreaux de solitude, Bel Édifice et les pressentiments) pour contralto et groupe instrumental (1954-1957).

Visualisation et symbolisation chorégraphique de M. Béjart (1973).