En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Jours de lenteur

Peinture d'Yves Tanguy (1937). Huile sur toile, 93 x 73 cm. MNAM, Paris.

Ce monde lisse, ce monde de l'absence et du silence est celui de l'une des figures les plus singulières du surréalisme, Yves Tanguy, l'un des rares membres du groupe qui se refusa à toute théorie. Typique de son univers poétique et obsessionnel, ce Jour de lenteur s'étire à l'infini dans un espace abyssal, ou apparaît tel un mirage surgi du désert, ou encore est la vision d'une planète inconnue. Comme après une catastrophe, toute présence humaine a disparu, pour faire place à des formes étranges dont l'ombre se projette dans une lumière surnaturelle.