En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

le Jardin des délices terrestres

Jérôme Bosch, le Jardin des délices terrestres
Jérôme Bosch, le Jardin des délices terrestres

Titre donné depuis le xixe s. à un triptyque de Jérôme Bosch, provenant de la collection de Philippe II (panneau central de 2,20 × 1,95 m, deux volets latéraux de chacun 2,20 × 0,97 m ; huile sur bois, 1503-1504, Madrid, musée du Prado).

Le triptyque fermé (revers des volets) évoque, dans une fragile sphère transparente, le troisième jour de la Genèse.

Ouvert, il présente, à gauche, le paradis terrestre (fontaine de vie ; présentation d'Ève à Adam par le Christ) ; à droite, des tourments infernaux (en bas, instruments de musique devenus instruments de supplice).

Le panneau central est proprement ce « jardin des délices », féerie de joies sensuelles, cependant traversée d'un lancinant malaise, où Bosch figure une multitude d'hommes, d'animaux, de végétaux réels ou fabuleux, associés à d'innombrables symboles souvent sexuels ou alchimiques.