En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

la Jérusalem délivrée

Poème épique du Tasse publié en 1581.

Le poème a été composé entre 1559 et 1575, publié en 1580 dans une édition partielle désavouée par l'auteur et en 1581 dans l'édition complète. En 1584 parut une édition largement révisée. Le poème est dédié à Alphonse II d'Este.

Lors de la première croisade, devant Jérusalem assiégée, les compagnons de Godefroi de Bouillon doivent braver les sortilèges païens : Tancrède, amoureux de la sarrasine Clorinde, la tue en combat singulier sans la reconnaître ; Renaud, parti délivrer les guerriers détenus par la magicienne Armide, ne peut quitter ensuite le rêve que cette dernière lui inspire. L'aide des démons ne peut garantir la ville d'Aladin et l'armée égyptienne de Soliman contre l'assaut des chrétiens.

L'éloge de la maison d'Este, dont Renaud est le fondateur mythique, fait l'objet de somptueuses digressions, et des cohortes d'anges et de démons concourent à tout instant à des dénouements merveilleux.