En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

l'Homme qui rit

Roman de Victor Hugo (1869).

Sous le roi Jacques II d'Angleterre, un enfant a été volé au berceau et mutilé : il a été volontairement défiguré, le visage déformé en un perpétuel rictus.

Recueilli par Ursus, un bateleur, reconnu puis intronisé comme pair, sous la reine Anne Stuart, il se transfigure en prophète de la misère et de l'apocalypse. Ayant perdu sa fiancée, il se noiera de désespoir.

Roman de la tempête, du gibet, du théâtre, de la science, du désir, cette œuvre somptueuse et baroque, hantée par Shakespeare, pose la question de savoir comment faire entendre le vrai dans la fausseté d’une société.