En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

l'Empire de Flore

Peinture de Nicolas Poussin (1630-1631). 71 x 180 cm. Musée de Dresde.

Dans cette toile, qui n'est pas sans préfigurer la géométrie cézannienne et même la surréalité contemporaine, Nicolas Poussin a cherché tout à la fois la vraisemblance et l'illusion. Il place chaque personnage dans des attitudes ambiguës où la lascivité et le sommeil se mêlent au voyeurisme, dans une atmosphère de torpeur. Il traduit les sentiments des « acteurs » par des gestes équivoques. Ici, l'expression des passions atteint un rare degré d'intériorité et de concentration. La nature elle-même se soumet à l'ordre imposé par l'intelligence du peintre : montagnes, nuages, ciel, tout le décor s'ordonne et s'équilibre par un fil invisible.