En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

la Chambre turque

Peinture de Balthus (1963-1966). Caséine et tempera sur toile, 180 x 210 cm. MNAM, Paris.

Héritier du Delacroix des Femmes d'Alger, du Ingres du Bain turc, du Matisse des Odalisques, Balthus devient à son tour un peintre orientaliste avec cette Chambre turque aux persiennes fermées, décorée de carrelages géométriques, de riches étoffes, de tapis orientaux. Quant au modèle, c'est une jeune Japonaise, ce qui renforce encore le caractère exotique de la composition. Elle se contemple dans un miroir, traditionnel symbole de vanité ou attribut de Vénus : le thème de la femme au miroir traverse lui aussi toute la peinture occidentale. Balthus s'inscrit donc dans une tradition figurative classique, tant par le sujet représenté que par la facture même de sa peinture, réalisée a tempera, que l'on a pu rapprocher des peintures siennoises du xve s.