En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Bonaparte visitant les pestiférés de Jaffa

Bonaparte visitant les pestiférés de Jaffa, le 11 mars 1799
Bonaparte visitant les pestiférés de Jaffa, le 11 mars 1799

Tableau du baron Gros (1804). Huile sur toile, 532 x 720 cm. Louvre, Paris.

Alors que Gros s'apprêtait à peindre une toile de plus de 13 m dépeignant la Bataille de Nazareth, Bonaparte interrompit son travail pour lui commander une œuvre de propagande visant à renforcer les témoignages de sa gloire naissante. Sur la partie droite inutilisée de son projet initial, l'artiste peignit en moins de six mois ce Bonaparte visitant les pestiférés de Jaffa qui relate un épisode de la campagne d'Égypte. Se substituant au roi thaumaturge qu'avait connu l'Ancien Régime, Bonaparte se fait représenter entouré des principaux membres de son état-major, au milieu des agonisant et des morts, renouant avec la tradition du « toucher des écrouelles ». Cette toile, représentation d'une cour de mosquée transformée en hôpital, emplie de corps nus aux formes puissantes et sculpturales, emprunte sa composition aux grandes peintures religieuses de l'époque baroque, et est animée de forts contrastes colorés. Mélange de beauté et d'horreur romantiques, elle a suscité un vif intérêt lors de son exposition au Salon de 1804.