En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Astronomie nouvelle

en latin Astronomia nova

Traité scientifique de Johannes Kepler (1609).

Une dizaine d'années séparent l'Astronomia nova du Mysterium cosmographicum. Entre-temps Kepler a pris connaissance des travaux observationnels de Tycho Brahe et lui succède, à sa mort en 1601, dans la charge, à Prague, de mathématicien de l'empereur Rodolphe II. L'apport essentiel de l'Astronomia nova réside, après les études relatives à la trajectoire de Mars, dans l'adoption de l'ellipticité des trajectoires planétaires, ainsi que dans l'établissement de la loi des aires, qui permet de calculer les mouvements planétaires. Ces résultats ouvrent la voie à l'explication physique des mouvements célestes, explication qui trouvera son aboutissement dans les Principia de Newton en 1687.