En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

échelle

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Terme qui désigne l'ensemble des sons employés dans un système mélodique donné, mais sans que ces sons soient soumis à une organisation déterminée ou à une hauteur fixe.

L'échelle concerne notamment les musiques primitives, indiennes, orientales, etc., mais le mot ne doit pas être employé pour celui de mode, qui suppose, lui, une organisation. Évoluant à partir du cycle des quintes, les échelles furent d'abord composées de deux sons seulement (échelle ditonique, par exemple, fa-do). Ensuite s'ajoutèrent les échelles tritonique, tétratonique, pentatonique (de loin la plus usitée, par exemple dans la musique chinoise), hexatonique qui contient un demi-ton (par exemple, mi-fa), le maximum étant un ensemble de sept sons (heptatonique).