En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Jules Écorcheville

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Musicologue français (Paris 1872 – Perthes-les-Hurlus, Marne 1915).

Élève de César Franck de 1887 à 1890, il s'initia aux disciplines musicologiques à Leipzig, sous la direction de Riemann (1904-1905). Il obtint son doctorat à l'université de Paris en 1906 (thèses : 20 Suites d'orchestre du xviie siècle français ; De Lully à Rameau. L'Esthétique musicale.) et fonda, l'année suivante, la Revue S.I.M. (Société internationale de musicologie). Ami de Debussy et de Ravel, il défendit les nouvelles tendances de la musique française en même temps qu'il dressait l'inventaire du fonds de musique ancienne de la Bibliothèque nationale (Catalogue du fonds de musique ancienne de la B.N., 8 vol., Paris, 1910-1914) et qu'il poursuivait ses recherches sur les luthistes. Il mourut au front en 1915, laissant inachevée son œuvre d'historien, qui était d'une grande qualité et riche de promesses.