En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

tympanon

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Instrument ancien à cordes frappées, très voisin du dulcimer et du psaltérion.

Probablement importé au Moyen Âge du Proche-Orient (où il est d'ailleurs encore pratiqué), il se composait d'une table d'harmonie trapézoïdale, formant la partie supérieure d'une caisse de résonance plate, disposée horizontalement et généralement montée sur pieds. Il se jouait au moyen d'une paire de battes de bois dur, légèrement incurvées vers le haut, qui attaquaient directement les cordes métalliques, en nombre variable, dont certaines étaient doubles, triples et même quadruples. Muni, vers l'époque de la Renaissance, de marteaux déclenchés par un clavier, cet instrument a donné naissance au clavicorde et figure à ce titre parmi les ancêtres du piano moderne. Mais il a subsisté en Europe occidentale jusqu'au xviiie siècle et, agrandi et amélioré, s'est conservé jusqu'à nos jours sous le nom de « cymbalum » en Europe centrale, tout particulièrement en Hongrie. On appelle également « tympanon » le tambourin primitif de l'Antiquité grecque, formé d'une peau tendue sur un simple cerceau de bois.