En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

tierce picarde

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Expression désignant, dans un morceau de tonalité mineure, une conclusion sur l'accord de tonique majorisé.

Le procédé est ancien (probablement xvie s.) et s'explique aisément par le caractère de l'accord majeur, consonance naturelle plus franchement conclusive que l'accord mineur, consonance artificielle ; mais l'expression est restée longtemps incomprise, les Picards n'ayant ni l'exclusivité du procédé, ni un plus fort pourcentage que d'autres dans son emploi. La véritable explication, détectée récemment, est sans doute l'emploi en ancien français de l'adjectif picart ou piquart au sens de « piquant, aiguisé », ce qui n'a rien à voir avec la province de Picardie.