En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

musique de table

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Cette expression, littéralement traduite de l'allemand Tafelmusik, ne désigne pas un genre particulier, mais toute musique accompagnant les repas de société, à plus forte raison les banquets et les festins exceptionnels, selon un usage qui remonte à l'Antiquité et qui s'est maintenu jusqu'à la fin du xviiie siècle. C'est toutefois en Allemagne, à l'époque baroque, que la musique de table proprement dite a connu son apogée, servie par de petites formations composées essentiellement d'instruments à vent. Au xixe siècle, âge d'or de la musique de brasserie et du café-concert, la musique de table n'était déjà plus le privilège des princes et des riches bourgeois. Elle a achevé de se démocratiser ­ et de dégénérer ­ depuis l'apparition des moyens de reproduction électromécaniques, qui mettent n'importe quel fond sonore à la portée de tous, pendant ou entre les repas.