En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

sous-tonique

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Septième degré de la gamme, précédant la tonique, celle-ci étant numérotée VIII comme degré mélodique, mais I comme degré harmonique. Le nom est justifié quel que soit l'intervalle formé entre la sous-tonique et la tonique, mais on l'emploie presque exclusivement lorsque cet intervalle est plus grand qu'un demi-ton, préférant dans le cas contraire employer le terme sensible, auquel « sous-tonique » tend alors à s'opposer.