En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

solfège

(en ital. solfeggio, dérivé de sol-fa)

Solfège
Solfège

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Ensemble des conventions relatives à la manière de nommer les notes, et par extension de les lire et de les écrire.

Exercices destinés à assurer la connaissance de ces conventions.

Récemment étendu à l'ensemble des sytèmes existants (P. Schaeffer l'applique même à la classification des bruits musicaux), le terme avait été primitivement réservé au seul système à sept noms de notes de valeur fixe aujourd'hui en usage (mais qui ne s'annexa qu'à la fin du xixe siècle le domaine de la hauteur absolue). Il s'opposait aux anciennes méthodes à six noms comportant des mutations d'un hexacorde à l'autre, et qui furent finalement rangées sous le titre général de solmisation, bien que celui-ci n'eût été à l'origine que l'un des nombreux systèmes essayés, à côté d'autres à l'existence éphémère (bébisation, bocédisation, etc.). Le solfège s'implanta définitivement au cours du xviiie siècle et demeure aujourd'hui l'une des bases élémentaires exigées de l'éducation musicale.