En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

répons

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Pièce liturgique de style orné faisant suite à une « leçon » ou lecture chantée (lectio).

Elle se compose habituellement d'un texte principal, dit corps du répons, suivi d'un ou plusieurs versets de soliste (versus, versiculus) après lequel chaque fois on reprend en partie le corps du répons (réclame). Sauf cas particuliers, le verset est chanté, avec les adaptations requises par le texte, sur une mélodie type, chacun des 8 tons du plain-chant possédant son timbre spécifique ; on préfère aujourd'hui, plutôt qu'à un soliste, le confier à un petit chœur. On distingue les répons brefs (aux petites heures) et les répons prolixes (à matines). Le graduel de la messe appartient également à la catégorie des répons (on l'appelle parfois répons-graduel). Les répons de la Semaine sainte ont été souvent mis en musique polyphonique, surtout au xvie siècle (Ingegneri, Victoria).