En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

ripieno

(ital. ; « ce qui remplit »)

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Dans le concerto grosso (fin xviie – début xviiie s.), terme par lequel on désigne l'ensemble de l'orchestre (constitué généralement des cordes, avec deux flûtes ou deux hautbois, un basson, et un clavecin réalisant la basse continue), par opposition au concertino, petit groupe de deux ou trois instruments extraits de l'ensemble, auxquels sont confiées des parties solistes. Le principe du concerto grosso consiste dans l'alternance entre l'écriture verticale, harmonique, du ripieno, et l'écriture horizontale, contrapuntique, du concertino.