En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

orgue de barbarie

Gustave Doré, l'Orgue de Barbarie, à Londres
Gustave Doré, l'Orgue de Barbarie, à Londres

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Orgue mécanique, portatif, dont l'élément moteur est un cylindre à picots mû par une manivelle.

Chaque picot déclenche au passage une soupape correspondant à un ou plusieurs tuyaux, alimentés en air par un jeu de soufflets.Cet instrument forain ne doit évidemment rien à quelque pays réputé barbare. Son nom populaire n'est qu'une déformation de celui de son inventeur, un facteur de Modène qui s'appelait Barbari ou Barberi.