En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

obbligato

(it. ; « obligé »)

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Associé à un nom propre sur une partition (violon, violoncelle, etc.), ce terme indique que la présence de cet instrument est requise par le compositeur. Il n'est pas question de le remplacer ou de le supprimer. L'emploi d'un instrument obligé à l'époque baroque pour accompagner un air de soliste est fréquent. Une partie de clavecin obligé est une partie écrite en toutes notes par opposition à une basse chiffrée à « réaliser ». Un exemple des deux types de composition figure dans la cantate profane attribuée à J.-S. Bach, Amore traditore (BWV 203). La mention obbligato est le contraire de ad libitum.