En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

neume

(n. masc., du gr. pneuma, « souffle », d'où, par extension, « passage mélodique exécuté d'un seul souffle »)

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Le terme appartient exclusivement à la terminologie grégorienne.

1. Conformément à l'étymologie, groupe mélodique vocalisé d'un seul souffle sur une même syllabe. Dans cette acception, neume est à peu près équivalent de mélisme.

2. Par extension, formule mélodique vocalisée, plus ou moins longue, susceptible d'être ajoutée par centonisation sur la dernière ou l'avant-dernière syllabe d'une pièce préexistante.

3. Signe de notation composé groupant en un graphisme unique, dans les diverses notations grégoriennes, un ensemble de plusieurs notes chantées à la suite sur une même syllabe : le podatus, le torculus, etc., sont des neumes.

4. Par extension du sens précédent, qui a fait appeler notation neumatique la notation grégorienne utilisant des neumes au sens no 3, on appelle parfois neumes tous les signes de cette notation, même non composés.