En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

mixture

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Ensemble de jeux de l'orgue, dans lesquels à chaque note correspondent plusieurs tuyaux à bouche très aigus, faisant généralement entendre des octaves et des quintes du son fondamental, parfois aussi des tierces.

Le rôle des jeux de mixture est de donner de la lumière et de la légèreté à la registration, donc d'empêcher la compacité sonore d'une polyphonie. L'époque baroque et classique en fit un large usage, alors que les facteurs de l'ère romantique, préoccupés d'imiter l'orchestre, tendirent à les abandonner. Les principaux jeux de mixture sont la fourniture, la cymbale et le plein-jeu. L'association des fonds et des mixtures constitue le plenum de l'orgue. On désigne parfois par « mixture » l'ensemble des jeux de mutations, simples et composées, et les mixtures proprement dites.