En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

messa di voce

(ital. ; « émission de la voix »)

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Une voix bien posée, bien émise, peut soutenir un son qui commence pianissimo et dont l'intensité augmente petit à petit jusqu'au forte avant de diminuer à nouveau. Cette note tenue se trouve ainsi exécutée avec un contrôle parfait du souffle et sans le moindre fléchissement. Caccini, dans la préface des Nuove Musiche (1602), appelle la messa di voce il crescere e scemare della voce. C'était, à l'origine, un ornement sur des valeurs longues, notamment en fin de phrases, qui devint, à l'époque du bel canto au xviiie siècle, une des qualités les plus recherchées dans l'art de bien chanter. Tous les grands maîtres italiens du chant en parlent, tels Tosi et Mancini, ce dernier allant jusqu'à écrire que toute valeur longue devait faire l'objet de cet embellissement.