En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

lăutar

(lăuta ou alăuta, « luth »)

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Musicien populaire roumain d'origine paysanne, citadine ou tzigane, faisant partie d'un petit orchestre (taraf) et jouant à l'occasion de noces, baptêmes, enterrements.

Les lautari, organisés en corporations (bresle), se transmettent généralement la profession de père en fils. Leur répertoire, qui varie selon les époques et les régions, comprend des ballades, des doïnas, des chants de haïdouks, des chants d'amour, des danses populaires ou de salon, des chants rituels.