En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

jeu-parti

(litt. « jeu partagé », provençal joc partit ou partimen)

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Genre littéraire et musical en vogue aux xiie et xiiie siècles, consistant en un débat chanté soutenu par deux adversaires, qui disposent tour à tour d'une strophe (généralement 3 chacun) pour défendre un point de vue opposé, sur une même mélodie, selon des règles poétiques précises.

La dispute peut être arbitrée par un juge qui dispose lui-même d'une strophe ou d'une demi-strophe analogue à celle des adversaires. Le genre est resté vivant dans plusieurs traditions folkloriques : chiami-respondi corse, desafio (« défi ») portugais, etc.

Parfois le premier partenaire indique le sujet et l'alternative des réponses ; le second choisit l'une d'elles et le premier se voit alors tenu de soutenir la thèse opposée. Pour certains érudits, ce serait là l'une des conditions de définition du jeu-parti, l'autre condition étant la présence d'un sujet amoureux ; ceux qui y échappent se rangeraient sous le terme plus général de tenson (en prov. tenso). Une variante du jeu-parti est le débat, marqué par le caractère fictif du cadre et des interlocuteurs, présentés en préambule dans une première strophe impersonnelle.