En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

impresario

(ital. ; « entrepreneur »)

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Ce terme désigne aujourd'hui l'homme d'affaires chargé de la liaison entre la direction d'un théâtre et ceux qui concrètement assurent le spectacle (chanteurs, metteurs en scène, décorateurs). Jadis, la fonction était beaucoup moins celle d'un agent intermédiaire : elle se confondait davantage avec celle de directeur ou d'organisateur d'une saison lyrique, et impliquait parfois de gros risques sur le plan financier, voire pénal. Des personnages d'impresario apparaissent dans de très nombreux opéras du xviiie siècle et du début du xixe, par exemple dans Der Schauspieldirektor de Mozart et l'Impresario in angustie de Cimarosa, tous deux de 1786, ou encore dans Capriccio de Richard Strauss (1942), dont l'action se déroule en France au xviiie siècle.