En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

hoquet

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Procédé rythmique qui consiste à répartir une à une entre plusieurs voix ou instruments en alternance les notes d'une ligne mélodique.

Apparu vers la fin du xiiie siècle, le hoquet connut une grande vogue dans l'Ars nova du xive siècle, où il fut surtout utilisé comme « coda » dans les parties terminales ; de moins en moins employé par la suite, il disparut à peu près de la polyphonie vers 1530. On en retrouve un équivalent moderne dans certaines formules d'accompagnement orchestral dites « contre-temps », introduites dans la seconde moitié du xviiie siècle. La symphonie classique ou l'opéra verdien ne dédaignent pas d'en faire usage, mais c'est surtout dans les musiques militaires ou les orphéons que s'est implantée sa suprématie. On a parfois donné le nom de « hoquet » comme titre à certaines pièces du xive siècle qui en faisaient usage ; l'un des plus célèbres est le Hoquet David de Guillaume de Machaut, comportant 2 voix riches en hoquets sur une 3e voix en teneur.