En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

harpe éolienne

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Instrument de physique plutôt qu'instrument de musique, la harpe éolienne consistait en une sorte de cithare érigée en plein air et convenablement orientée dans le sens du vent, lequel faisait vibrer ses six cordes de boyau tendues sur une caisse.

Les harmoniques ainsi produits contribuaient au décor des jardins d'agrément, au même titre que les illuminations.