En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

glockenspiel

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Terme allemand généralement préféré au français «  jeu de timbres ».

Il s'agit d'un instrument à percussion qui consiste en une série de lames sonores de longueur variable, mises en vibration soit à l'aide de marteaux tenus à la main, soit par un clavier. C'est aujourd'hui une version perfectionnée du « carillon » de Papageno dans la Flûte enchantée de Mozart. Au lieu d'être disposées verticalement, les lames sont montées à plat sur deux rangs, les notes de la gamme d'ut majeur occupant le premier et les notes altérées le second, par groupes de deux et trois, comme au piano. L'étendue de l'instrument est de deux octaves et demie. Des instruments de sonorité similaire sont le xylophone et le célesta que Tchaïkovski a rendu célèbre (Casse-Noisette).