En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

gaillarde

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Danse rapide probablement d'origine italienne, pratiquée surtout aux xvie et xviie siècles.

De rythme ternaire, dansée sur cinq pas, elle a été introduite en France par Pierre Attaignant et Claude Gervaise. Au xviie siècle, une confusion s'est établie avec la gallarda espagnole, variation continue sur un groupe de huit à dix mesures (Cabanilles en composa plusieurs). Le genre de la gaillarde a connu une floraison remarquable en Angleterre : maintes pièces pour clavier du Fitzwilliam Virginal Book sont des gaillardes, et on en trouve aussi dans les airs au luth de John Dowland. Dans les suites instrumentales de l'époque, la gaillarde succède et s'oppose souvent à la pavane tout en étant fondée sur le même matériau.