En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

embouchure

Trompette
Trompette

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Désigne, dans tout instrument à vent de la famille des cuivres, la partie qui se trouve en contact avec les lèvres de l'exécutant.

C'est un petit entonnoir en métal plus ou moins épais, aux rebords plus ou moins larges, de forme extérieure hémisphéri que, conique ou cylindrique, que l'on enfonce à l'entrée du tuyau sonore. D'une manière générale, les petites embouchures facilitent l'émission des notes aiguës, et les grosses celle des notes graves, d'où une différence de format considérable entre, par exemple, l'embouchure du tuba et celle de la trompette. Mais chaque instrument requiert aussi une perce (appelée « grain ») et un profil intérieur particuliers, sans parler des modifications de détail dont le choix dépend des préférences de l'instrumentiste. On appelle également « embouchure » la plaque métallique, percée d'un trou ovale, des flûtes traversières modernes.