En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

durand

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Maison d'édition musicale française, fondée en 1869 par M. Schœnwerk et Auguste Durand (mort en 1909), organiste et compositeur.

En 1891, elle devint une société en nom collectif, « A. Durand et Fils », formée entre Auguste Durand et son fils Jacques Durand. Ce dernier, qui fut condisciple de Debussy et de Paul Dukas au Conservatoire de Paris, continua l'œuvre de son père en éditant, outre les œuvres de ces deux compositeurs, celles de la plupart des musiciens français de son temps. Après la mort de Jacques Durand en 1928, son cousin René Dommange (mort en 1977) prit la direction de la maison et lui donna, en 1947, sa raison sociale actuelle, « Durand et Cie ». La société est maintenant dirigée par Mme René Dommange et son neveu Guy Kaufmann.

Le très important catalogue des éditions Durand est surtout remarquable par sa grande homogénéité et par le fait qu'y figure la quasi-totalité des grands compositeurs français de la fin du xixe siècle et de la première moitié du xxe : Saint-Saëns, Fauré, Debussy, Dukas, Massenet, Lalo, Ravel, d'Indy, Schmitt, Rabaud, Widor, Ropartz, Roger-Ducasse, Roussel, Caplet, Busser, Bachelet, Aubert, Milhaud, Ibert, Delvincourt, Ferroud, Poulenc, Messiaen, Duruflé, etc.

Outre cette étonnante contribution à la musique contemporaine qui se poursuivit jusqu'aux années 50, les éditions Durand, qui avaient commencé (sous la direction de Saint-Saëns) la publication des œuvres complètes de Rameau ­ entreprise malheureusement interrompue en 1918 ­, se sont consacrées à l'édition des grands classiques, souvent révisés par des musiciens modernes de renom comme Saint-Saëns, Fauré, Debussy, Dukas.