En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

doublé

(double cadence, brisé, tour de gosier)

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Nom donné au gruppetto par les clavecinistes français du xviie siècle et employé dans la musique vocale et instrumentale des xviie et xviiie siècles surtout.

Il se présente comme un S couché, posé au-dessus de la note ornée, laquelle doit être exécutée entourée de ses secondes supérieure et inférieure. Si l'un des sons est altéré, on l'indique en plaçant l'altération en question au-dessus ou au-dessous du doublé.

On peut commencer le doublé ou gruppetto par la note inférieure :

Mais ce dernier type, quoique mentionné par Brossard (1703) et Walter (1732), est peu employé par la suite.